Espace Galilée® - R.P. Joseph Galilée & Marie-France Carrel - Route de Raisse 30 - CH-2855 Glovelier - +41 32 426 43 37 - Boulevard de Pérolles 65A - CH-1700 Fribourg - +41 26 424 24 01 - +41 79 763 28 08 - Fax : +41 26 424 24 03


Aller au contenu

Assistance active

Mesure d'urgence

Assistance Occulte Active avec réponse :

La réalité et la vérité sur la necessité de lutter ou de libèrer tout simplement par l'absorption :




  • l'exorcisme
  • l'envoûtement
  • le désenvoûtement
  • le contre-envoûtement
  • la magie blanche
  • la magie rouge
  • la magie noire
  • la magie des sortilèges
  • la magie talismanique
  • la magie des protections
  • les malédictions
  • magie solaire et lunaire
  • le vaudou blanc ou noir
  • la magie des sentiments, des émotions, des affections
  • la magie purificatrice, le dégagement des ondes négatives
  • la magie des maléfices, voult, dagyde....ou travail accomplit sur tout autre support


  • le retour d’affection, sur le fait de retrouver une affection perdue avec ses risques et son action opposée à la volonté de l'être
  • l’enclouage et toutes ses étapes avec ses symptômes et ses résultats dans votre existence
  • lieux « chargés », hantés, habités par des esprits... Sommeil perturbé, rêves bizarres, cauchemars, bruits bizarres, phénomènes inexpliqués...


D'une manière générale, le deuil permet de surmonter un événement critique de la vie. Il est souvent associé à la mort : La mort d'une image parfaite des parents lorsque ceux-ci divorcent, la mort de la confiance en une personne, la mort d'une relation amoureuse lors d'une séparation, la mort de quelqu'un. Ce processus peut également entrer en action dans le cas où un proche perd la mémoire ou la raison.

Le deuil nécessite souvent le soutien d'autrui faisant preuve d'empathie (« empathie » signifie « comprendre la souffrance de l'autre sans se l'approprier ou sans "souffrir avec" »).

Le deuil peut être réalisé par le biais de tous moyens d'expressions directement créatifs ou délégués (érection de monuments, funéraires ou non, commandes d'œuvres spécifiques en hommage à la personne disparue auprès d'artistes, etc.). Ainsi, l'évènement n'est pas oublié mais commémoré et la douleur qu'il a suscitée s'atténue voire disparaît.


La mort et ses suites :


  • Aide après un deuil
  • Angoisse de la mort
  • Faire de la mort une amie attachante et une partenaire sérieuse
  • Faciliter la mort paisible et offrir le passage au-delà du miroir et déchirer le voile qui nous sépare de l’antichambre de la mort.
  • Lutter contre les angoisses de l’âme ou la perte d'identité


Vivre les 5 étapes du deuil ou les 5 stades d’accueil et de libération de la mort :

  • étape 1 avec le refus, le choc ou le déni : cette courte phase du deuil survient lorsqu'on apprend la perte. La personne refuse d'y croire. C'est une période plus ou moins intense où les émotions semblent pratiquement absentes. La personne affectée peut s'évanouir et peut même vomir sans en être consciente. C'est en quittant ce court stade du deuil que la réalité de la perte s'installe.
  • étape 2 avec la colère : phase caractérisée par un sentiment de colère face à la perte. La culpabilité peut s'installer dans certains cas. Période de questionnements.
  • étape 3 avec la négociation : phase faite de marchandages, chantages…
  • étape 4 avec la dépression : phase plus ou moins longue du processus de deuil qui est caractérisée par une grande tristesse, des remises en question, de la détresse. Les endeuillés dans cette phase ont parfois l'impression qu'ils ne termineront jamais leur deuil car ils ont vécu une grande gamme d'émotions et la tristesse est grande.
  • Etape 5 avec l'acceptation ou plutôt l'intégration et l'accueil : dernière étape du deuil où l'endeuillé reprend du mieux. La réalité de la perte est beaucoup plus comprise et acceptée. L'endeuillé peut encore ressentir de la tristesse, mais il a retrouvé son plein fonctionnement. Il a aussi réorganisé sa vie en fonction de la perte.


Les 5 phases ci-dessus peuvent être linéaires mais il arrive souvent qu'un endeuillé puisse faire des retours en arrière avant de recommencer à avancer. Une bonne façon de traverser un deuil est de comprendre ce que l'on vit et de partager ses sentiments et émotions avec des proches ou des gens qui vivent également un deuil.

Ces étapes ne se succèdent pas forcément. Il ne s'agit pas d'un mécanisme inévitable. Certaines personnes peuvent quitter un deuil et passer à l'ultime étape de liberté d'action, sans que les sentiments qu'elles pouvaient porter puissent être considérés comme négligeables.


Face aux changements non-désirés


Le deuil est une réaction personnelle et collective qui peut varier en fonction des sentiments et des contextes. Cette réaction commence par le déni et se termine par une acceptation plus ou moins libérée du sentiment d'attachement qu'éprouvait l'endeuillé.

  • À l'annonce de sa propre mort, c'est au deuil de sa propre existence qu'il faut faire face.
  • Confrontés à la mort d'un proche ou d'une personne aimée ou appréciée, c'est un deuil relationnel dans lequel nous sommes entraînés.
  • Face à l'annonce ou au constat d'une rupture, le deuil relationnel peut provoquer des états comparables à ceux de la mort d'un proche.


Dans tous les cas, pour que le processus du deuil devienne actif, la condition est que le changement soit non-désiré. S'il s'agit d'un suicide, si le décès est espéré, si la rupture est attendue, le deuil est soit déjà passé, soit il n'y a pas lieu de parler de deuil, soit il viendra à retardement…


Le deuil peut être défini comme la période qui suit la mort d'un être proche (parent, ami, animal familier). Il s'agit d'une notion à la fois psychologique et sociale :

Lorsqu'une personne est attachée à l'être perdu, elle entre dans une période de tristesse et de remise en cause, voire de dépression nerveuse ; il y a 3 phases dans le processus de deuil :

dans la part psychologique :

  • la 1ère phase de déni ou sidération pendant laquelle la mort de l'être cher n'est pas encore intégrée ; elle dure relativement peu de temps ;


  • la 2ème phase est celle des états dépressifs avec des manifestations de douleur physique (perte du sommeil et de l'appétit, boule dans la gorge, courbatures etc, et de douleur mentale (manque de concentration, perte de confiance en soi ; la durée de cette phase est variable selon chacun)


  • la 3ème phase de restructuration pendant laquelle on essaie de reprendre goût à la vie.


dans la part sociale :

  • la 1ère phase ce sont les sentiments individuels et l'état mental de la personne endeuillée affectent sa capacité de maintenir ou d'entrer en relation avec autrui (y compris dans le domaine des relations sexuelles), d'autre part le sujet en deuil peut développer des attentes nouvelles vis-à-vis de son entourage : besoin d'attention, de sollicitude, de calme, d'isolement, de distraction.


  • la 2ème phase est selon les coutumes, qui sont souvent abandonnées dans les régions fortement urbanisées, il « faut » suivre un certain nombre de traditions (port d'habits spécifiques, interdiction de se remarier pendant un certain temps en cas de veuvage…) qui dépendent en général du degré de parenté et de l'importance sociale du défunt.


La mort peut être une délivrance dans le cas d'une personne tyrannique ou lorsque la mort conclut une longue maladie douloureuse. Cependant, à cette délivrance peuvent s'ajouter le remords et la culpabilité.


  • Protection contre ce que l'on nomme les sorts de la vie quotidienne
  • Lutter contre et détruire les maléfices magiques, sorciers ou enchanteurs
  • Barrer la route à une malédiction, détourner son courant et l'absorber pour une libération totale
  • Protection des naissances et des mariages contre l’envoûtement et l’enclouage
  • Protection d’une relation
  • Lutter contre les trahisons de toutes sortes
  • Se préserver du mensonge
  • Combattre le mépris et le dédain
  • Pour conserver son libre arbitre
  • Pour se préserver de la méchanceté
  • Lutter contre la confusion
  • Lutter contre la critique
  • Lutter et sortir de la médiocrité
  • Lutter et détruire toute rumeur malveillante et résister aux provocations
  • Eloigner tout ce qui tend à bloquer l’accroissement matériel
  • Sortir de l’indigence et de la pauvreté, du chômage et de la précarité


  • Pour l’emporter sur les jugements en jugeant sainement la situation
  • Lutter et sortir des hallucinations et des chimères produites par l’exaltation et se libérer des fascinations. Se réveiller dans sa propre vie et sa propre incarnation.
  • Retrouver sa liberté et son libre arbitre et s’ancrer à sa propre vie pour accéder à la détente et au soulagement pour prendre son souffle
  • Obliger un voleur à rendre ce qu’il a volé et retrouvé toute chose cachée


  • Donner un grand coup de balai dans votre vie et faire taire les bavards et les êtres malintentionnés
  • Lutter contre la violence domestique, dominer sa frayeur et faire fasse à son adversaire
  • Résister avec force et persévérance à toute forme d’adversité
  • Découvrir et faire éclore les secrets familiaux cachés depuis des lutres
  • Se protéger du chaos
  • Se débarrasser de tout ce qui colle à la peau (souillure psychique ou physique)
  • Gagner un divorce ou une séparation en faisant valoir nos droits et nos exigences qu’elle que soit la situtation
  • Pousser un incendiaire à se confondre pour que réparation du préjudice puisse avoir lieu
  • S’endurcir face à la douleur physique et psychique, lutter contre la dépression
  • Obliger un ascendant à protéger l’héritage d’un descendant
  • Pour faire cesser une situation provisoire, sortir d’un piège
  • Conjurer le sort, se préserver de la calomnie, et combattre la haine
  • Eviter de perdre son activité
  • Déjouer les intrigues, se protéger du mensonge
  • Découvrir la vérité en Soi


  • Dégagement des ondes négatives
  • Purification en tout genre....


La voie des rituels, ses risques et ses périls


R.P. Joseph Carrel (Galilée)®, Prêtre-Exorciste de l'Eglise Catholique Gallicane de France, Métaphysicien et Chercheur Quanticien, Eboueur, Nettoyeur, Effaceur et Extracteur Causal, utilise deux formes de Thaumaturgie Quantique pour vous pousser à Guérir de vos blessures du Passé et de toutes vos déchirures de la vie courante. Il ne faut pas oublier que celà peut prendre du temps pour guérir totalement, vous avez la possibilité de vous accorder l’intention et la volonté pour accéder au point d’AutoGuérison qui vit en Vous. Guérir les Blessures de l'Être par le truchement de la matière en entrant en communication avec Vous-même.

  • Académie Internationale de Haute Théurgie et des Mystères Nicolas Flamel & Franz Bardon de l'Espace Galilée®.


Onde de guérison | Mesure d'urgence | Memoires Cellulaires | Nettoyage Quantique | Millenium du Verseau | Réalité du Millénaire | Contactez-nous | Retour sur site | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu